Cathédrale vannes

Les débuts du diocèse de Vannes ont commencé en 467 et le Concile a ordonné St. Patern comme le premier évêque.  Il ne reste rien du premier bâtiment de la cathédrale de vannes et de son successeur construit au 11e Une nouvelle cathédrale a été construite au 12ème siècle, sous l’évêché de Renaud.

L’histoire de la cathédrale de Vannes

Grâce au succès des pèlerinages à Saint-Vincent Ferrier, célèbre défenseur puis opposant du grand schisme occidental qui mourut à Vannes en 1419, le remodelage de la cathédrale vannes a pu voir le jour. Lancés sous la supervision d’Yves de Pontsol, ils aboutissent à une refonte complète de l’église, dans les règles du haut gothique. La majeure partie de ces œuvres ont été exécutées aux 15e et 16e siècles. Désigné en 1432, l’évêque Jean Validire fait réparer à ses frais la chapelle. Les constructions de la nouvelle nef et de ses chapelles débutèrent en 1454 et furent inaugurées le 17 mars 1476. Le Portail Nord de la cathédrale saint Pierre de vannes a été élaboré entre 1483 et 1493 en utilisant la pierre de Taillebourg. Quant au transept Sud, il a été construit par Guillaume Yvon en 1504. Celui du Nord est achevé en 1520 et abrite, comme il était d’usage dans le temps, douze petites niches pour accueillir les statues des douze apôtres. À partir de 1536, dans un style évoquant la période de la Renaissance en Bretagne, l’archidiacre Jean Daniélo a commencé la construction de la chapelle absidiale circulaire de la cathédrale vannes. Elle a été entièrement construite en 1545 et se trouve sur le côté nord de la structure. On y trouve le tombeau de Vincent Ferrier.

Le bâtiment est bâti avec du granite et présente une grande uniformité. Il conjugue la tradition médiévale avec les apports de la Renaissance et de la période classique. La cathédrale vannes a été classée “Monument Historique” le 30 octobre 1906.